Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 10:07

Massacre des femmes et des enfants, populations déplacées d'Abobo : La Première Dame, Dominique Ouattara, soulage les familles

DOMINIQUE_OUATTARA.jpg
La solidarité, ce sont des actes plus que des mots.
Comme à son habitude, Mme Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d'Ivoire est aux côtés des victimes et des populations en détresse.
Bien qu'en mission hors du pays, Dominique Ouattara, la Présidente Fondatrice de Children of Africa a tenu à témoigner sa compassion et sa solidarité aux parents des femmes d'Abobo massacrées le 3 mars dernier, par les milices de l'ex-chef d'Etat, Laurent Gbagbo et aux nombreuses populations déplacées dans le District d'Abidjan.

Devant le désarroi et le doute, la Fondation Children of Africa a répondu présente.
Trois délégations pour une même mission dans le District d'Abidjan.

Vendredi 11 mars, à Treichville, la délégation conduite par Virginie Touré (Présidente en exercice des Femmes du RHDP) accompagnée de la ministre Saracino Jeanine ont rendu visite à la famille de dame Kobenan Ama Alice tuée et le petit Coulibaly Issa, âgé de 11 ans. Ce dernier avait été mitraillé sur le balcon de l'immeuble familial. Quant à dame Kobenan, elle avait été fauchée par une balle perdue, loin du théâtre des opérations. C'est donc avec beaucoup d'émotions que les émissaires de la Première Dame, Dominique Ouattara, ont été reçus. Une enveloppe symbolique a été remise de la part de Mme Dominique Ouattara pour soulager un temps soit peu ces familles. Celles-ci, par la voix de leur porte-parole, se sont dits très touchés par la marque d'attention de la Première Dame d'autant plus que les défunts n'étaient mêlés ni de prêt ni de loin à la révolution pour chasser Laurent Gbagbo du pouvoir qu'il usurpe.

Après Treichville, la chef de mission a mis le cap sur la paroisse Saint Ambroise d'Angré, ''Le Jubilé''. Cet édifice religieux accueille depuis plusieurs centaines de déplacés venues de la commune d'Abobo auxquels l'église apporte assistance et secours. 45 sacs de riz, 15 cartons d'huile, 4 sacs de sucre, 4 sacs de lait, 7 cartons de savons et 5 cartons de javel. Tel est le don fait par la Fondation Children Of Africa au curé et au conseil paroissial. L'accueil chaleureux réservé à la délégation était à la hauteur des attentes. L'autorité religieuse a ensuite remercié la généreuse bienfaitrice, Dominique Ouattara, et prié pour la paix dans le pays.

Le même vent de solidarité a soufflé sur Abobo PK 18 et Anyama. Les populations traumatisées par le déluge de feu des milices de Laurent Gbagbo commençaient à faire face à une grave pénurie alimentaire. Malgré le crépitement des armes, la délégation conduite par Mme Soumahoro Fatou a apporté le réconfort de la Première Dame, Dominique Ouattara, composé de 70 sacs de riz, 40 cartons d'huile, 5 sacs de sucre, 3 sacs de lait, 20 cartons de savon. Une action salutaire que les populations ont appréciée à sa juste valeur. Au nom des populations, le représentant du maire, M. Yéo a dit la reconnaissance de la municipalité et des populations à la donatrice. A la grande mosquée d'Anyama, ces dons sont arrivés selon les bénéficiaires à pic. Car la pénurie commençait à frapper aux portes. Le gestionnaire de la grande mosquée, Ibrahim Sylla au nom de ses coreligionnaires a dit leur reconnaissance à la Première Dame qui leur a offert 70 sacs de riz, 40 cartons d'huile, 6 sacs de sucre, 4 sacs de lait, 20 cartons de savon et 5 cartons de javel. Une séance de bénédictions à l'endroit de la donatrice a mis fin à la brève cérémonie. A l'église catholique d'Anyama et au Grand séminaire, même cérémonial, même nature de dons. Chacune de ces structures a reçu 30 sacs de riz, 10 cartons d'huile, 5 sacs de sucre, 3 sacs de lait, 5 cartons de savon et 5 cartons de javel. Encore là, bénédictions et reconnaissance à la donatrice, Mme Dominique Ouattara, par l'abbé Adrien Koffi.

A Yopougon, la délégation conduite par Mme Payne Cécile a apporté le réconfort de la Première Dame aux pasteurs déplacés d'Abobo qui ont trouvé refuge dans cette commune. Geste fortement apprécié par les hommes de Dieu, très engagés pour soutenir le Président de la République, Alassane Ouattara. Ces derniers participent au réseau de prières mis en place pour l'installation du Président de la République au Palais présidentiel et pour le départ de Laurent Gbagbo.

Selon Anne Désirée Ouloto, coordinatrice de cette opération, à cause des combats en cours à Abobo ces derniers jours, le soutien de la Première Dame, Dominque Ouattara, aux familles des sept femmes massacrés et deux enfants, le 3 mars dernier, a été reporté à un moment plus clément. Néanmoins, des médicaments ont été préfinancés dans une pharmacie de ''Bagdad'' pour les civils blessés.
Source

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article

commentaires