Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 14:38

Retour sur une interview donnée en 2008 par Mme Dominique Ouattara.
Dominique Ouattara faisait le bilan de ses activités et sur la situation socio-politique en Côte d’Ivoire.

Cet article vous est proposé en quatre parties.
Ci-après, nous vous invitons donc à lire la quatrième et dernière partie de cette interview de Mme Dominique Ouattara.

Capture d’écran 2011-03-23 à 17.05.02.png



Q : Que pensez-vous, en tant que Mme Dominique Ouattara, de la situation socio-politique ivoirienne avec la grave crise que traverse le pays depuis le 19 septembre 2002 ?

Dominique Ouattara : J’en suis profondément peinée. Le niveau de vie de nos compatriotes a considérablement baissé et le seuil de pauvreté en Côte d’Ivoire est à plus de 40% aujourd’hui. Les populations souffrent et il est urgent qu’on puisse y remédier. La santé des Ivoiriens se dégrade, avec le manque de soins, le déversement de déchets toxiques, etc., à tel point que l’espérance de vie des populations est de 49 ans, alors qu’il était de 60 ans du temps du Président Félix Houphouet-Boigny. Vous savez, je reçois beaucoup de lettres de jeunes désemparés, qui ne demandent pas forcément à être assistés, mais qui veulent simplement retrouver leur honneur et leur dignité par un travail qu’ils n’arrivent pas toujours à obtenir. J’ai le cœur serré de voir autant de détresse.

Q : Mme Dominique Ouattara, dans un tel cas, que faire ?

Dominique Ouattara : Eh bien, je pense que les uns et les autres doivent aider ceux qu’ils peuvent aider. Il doit y avoir une véritable chaîne de solidarité. Il faut aussi que le climat soit apaisé pour que les investisseurs viennent plus nombreux en Côte d’Ivoire. Il faut fournir du travail à nos compatriotes qui en ont besoin et qui peuvent mettre leur talent et leur savoir-faire au service de la nation.

Q : Comment avez-vous personnellement ressenti cette guerre au plan familial et professionnel ?

Dominique Ouattara : J’ai vécu pendant cette période des évènements très douloureux, qui m’ont beaucoup marquée à titre personnel. Je crois que vous les connaissez. Et je ne souhaiterais pas m’y attarder parce que j’en ai été très affectée.

Q : Vous ne parlez pas très souvent à la presse et nos lecteurs seront certainement heureux de vous lire dans nos colonnes. Madame Dominique Ouattara, qu’auriez-vous voulu qu’au terme de leur lecture, ils retiennent de vous ?

Dominique Ouattara : Ce que je voudrais que les gens retiennent, c’est que mon ambition a toujours été d’apporter de l’aide de mettre et un peu de baume au cœur de ceux qui en ont besoin. Cette mission n’est pas facile mais j’y crois fortement. Et ce qui me donne la force de continuer, c’est de voir la grande générosité de nos donateurs que je remercie de tout cœur. Je voudrais assurer toutes les Ivoiriennes et tous les Ivoiriens de mon entière disponibilité à être toujours auprès des plus démunis et de ceux qui souffrent. Je terminerai mes propos en vous remerciant de cette occasion que vous m’avez donnée de répondre à vos questions.
link

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article

commentaires