Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 18:02

Lors d'une tournée effectuée dans le cadre de la campagne pour le 2e tour de l'élection présidentielle, Mme Henriette Konan Bédié a présenté Mme Dominique Ouattara à la population du Sanwi comme "un rayon de soleil". Elle n'a en réalité fait que traduire tout le bien que les Ivoiriens pensent d'elle. Mme Dominique Ouattara Première Dame ivoirienne incarne à merveille la femme-mère, la femme-protectrice, la femme-maternelle, la femme-épouse.

 

Dominique Ouattarra se détache alors de sa prédécesseur, Mme Simone Gbagbo, qui a traumatisé, des années durant, les Ivoiriens. Mais désormais, la Côte d'Ivoire est aux mains de la Grande Royale qui sait guider son peuple vers de beaux pâturages

   
Sa générosité et sa compassion touche tous les cœurs. Lors de la fête des mères au palais de la Culture, il n'y a pas eu de discours de résistance, mais que des paroles qui apaisent.

 

Quant au Festival de musique urbaine d'Anoumabo à Marcory, Dominique Ouattara a fait le déplacement pour célébrer avec ses enfants la musique ivoirienne.


En réalité, Mme Dominique Ouatta apparait ou se fait représenter par ses plus proches collaborateurs, partout où se produit un malheur qui touche les Ivoiriens.

Et les exemples ne manquent pas : A Duékoué et à Zouhan-Hounien, la Première dame a offert des vivres et des non vivres d'une valeur de 15 millions Fcfa aux populations sinistrées de la région, par exemple.


Mais il faut savoir que Mme Dominique Ouattara n'a pas attendu d'être Première Dame pour se constituer en véritable vagabonde de la charité. Elle a fondé "Children of Africa", fondation spécialisée dans la bienfaisance et des œuvres caritatives afin d'atténuer la souffrance des enfants d'Afrique.


 

Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d'Ivoire:


Dominique Ouattara marque donc positivement les Ivoiriens par sa discrétion et sa présence agréable aux yeux des Ivoiriens.


Ajourd'hui, la Côte d'Ivoire respire mieux et surtout les Ivoiriens ont retrouvé en leur Première dame le modèle, comme l'a été sa sœur Henriette Konan Bédié.


Avec Mme Dominique Ouattara, les femmes ivoiriennes ont un repère et renouent avec les valeurs humaines qui leur donnent leur dignité et surtout la Côte d'Ivoire vit l'ère de la paix avec sa "colombe blanche".

Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 18:11

 

Les premières dames ne sont peut être pas sur le devant de la scène politique, elles n’en restent pas moins actives, auprès de leur époux mais également en jouant aussi la carte du coeur pour leur pays.

h-20-2554582-1311350080-3.jpg

Voici quelques portraits de femmes exemplaires :

Michelle Obama est devenue une première dame admirée. La première "black first lady" a pris son role en tant qu’épouse du président des Etats-Unis très à coeur et à suivis ses propres envies et valeurs, refusant donc de simuler un soutien de façade à des causes politiquement bancales, elle a préféré s’impliquer pour l’obésité infantile et l’aide aux familles militaires.

De l’autre côté de l’Atlantique, une autre première dame atypique a su se faire adopter. Ex-mannequin devenue chanteuse, Carla Bruni à finallement été propulsé première dame de France pars son mariage avec Nicolas Sarkozy. Incarnant naturellement la classe et l’élégance à la française, Carla Bruni-Sarkozy a mis son aura au service de causes qui lui tiennent à cœur comme la lutte contre l’illettrisme et le sida.

Pour ce qui est de l'Afrique, Dominique Ouattara, la femme du nouveau président ivoirien Alassane Ouattara, n’a pas tardée à se faire également un nom. Particulièrement attachée à la cause féminine et à la condition de l’enfance, elle multiplie les actions d’utilité publique dans son pays. Elle n’a d’ailleurs pas attendu l’élection de son mari pour s’engager dans ces luttes médicales et sociales dans lesquelles elle s’est investie depuis les années 1980. Sa Fondation Children of Africa, en faveur de la pauvreté infantile, aide aujourd’hui les orphelins en Côte d’Ivoire mais aussi au Bénin. Lors du Sommet du G8 à Deauville, Dominique Ouattara a été très active aux côtés de Carla Bruni pour mobiliser les gouvernements des pays riches à la cause de la lutte contre le Sida.

Ces trois femmes de caractère ont su s'imposer durant le mandat présidentiel de leurs maris respectifs. Elles ont su mettre à profit leurs pouvoirs afin de servir des causes fondamentales et qui servent également l’intérêt social de leur pays.

Source

Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 17:23
 Mercredi 13 Juillet, la première dame de Cote d'Ivoire, Dominique Ouattara, s'est rendue dans un district d'Abidjan afin de soutenir les victimes des inondations et des éboulements causés par les pluies diluviennes dans son pays.

 

dominique_ouattara.jpg

Selon un premier bilan, ces pluies ont fait 6 morts et plus de 365 familles sinistrées. Dominique Ouattara a donc  tenu à apporter son soutien à ces populations en leur offrant des vivres et non-vivres: 350 sacs de riz, 120 cartons d’huile, 60 cartons de savons, 30 cartons de sels, 50 cartons de pâtes alimentaires, 30 cartons de sucre, 400 matelas, 400 nattes, 800 moustiquaires imprégnées, 800 couvertures, 800 seaux et 800 bassines sacs.


La première dame, Dominique Ouattara, s’est également faite le porte-parole du gouvernement : « Nous pouvons encore éviter des drames si les sites identifiés comme étant des sites à risque sont abandonnés par les populations, avant qu’ils ne détruisent encore des vies ».


Le plan Orsec a permis d'identifier de nombreuses zones à risques, mais les populations ne souhaitent toujours pas quitter leurs logements pour le moment.


Le ministre de l’Assainissement, de la Construction et de l’Urbanisme, Mamadou Koné s’est rangé aux cotés de Dominique Ouattara  et a indiqué que son ministère allait désormais lancer un plan afin de permettre aux populations démunies de mieux se loger.

Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 18:56

Les victimes des récentes pluies dans la commune d'Attécoubé ont reçu mercredi un don de vivres et non-vivres des mains de la Première dame, Mme Dominique Ouattara.

h-20-2552200-1311093256.png


Cette cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement. Étaient alors présents : le préfet d'Abidjan Diakité Siriki, le commandant Coulibaly Adama du Groupement des sapeurs pompiers militaires (GSPM) et le premier magistrat de la commune, M. Danho Paulin Claude. Les dons estimés à une valeur de 35 millions a été reparti dans les différents quartiers touchés par le sinistre.

"Le gouvernement a décidé de faire disparaître tous les quartiers précaires. Il invite les promoteurs immobiliers à éviter de construire dans les zones à risques et sur les versants des bassins identifiés comme dangereux et a décidé de prévoir des terrains pour les économiquement démunis dans les prochains plans de lotissement", a déclare, au nom du gouvernement, le ministre de la Construction, M. Sanogo Mamadou.

La Première dame, Dominique Ouattara, a invité les familles vivant dans les quartiers précaires et les zones déclarées « à risques » à respecter les consignes du gouvernement, qui selon elle, met tout en œuvre afin de trouver des solutions adéquates pour les recaser.

Konaté Ahmed, au nom de tous les sinistrès, a remercié la Première dame, Dominique Ouattara, pour son soutien spontané et lui a demandé de toujours guider les décisions du Président de la République pour le bien être des Ivoiriens.

En plus de ces dons matériels, la Première dame, Dominique Ouattara, a fait un don d'une somme de 3.500.000 FCFA à toutes les familles sinistrées du district d'Abidjan.

Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 16:53

Depuis son indépendance le 7 août 1960, la Côte d'Ivoire a eu quatre premières Dames de présidents élus : Marie Thérèse Houphouët-Boigny, Henriette Bomo Bédié, Simone Ehivet Gbagbo, et Dominique Ouattara dont l'époux, le président Alassane Ouattara, vient d'être porté à la tête de son pays.


Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d'Ivoire:

 


" Children of Africa " comme " Servir " de Mme Bédié, et aussi " N`daya International " de Mme Houphouët-Boigny ! Ces œuvres de bienfaisance ont marqué l'imaginaire populaire ivoirien tant les animatrices de ces œuvres sont désormais positivement inoubliables.

Children of Africa évoque Mme Dominique Ouattara.

La première Dame de Côte d'Ivoire depuis l'élection de son mari au poste de Président de la République fin 2010,  est avant tout une femme d'action et d'engagement. Elle occupe cette position après une autre de ses sœurs, Dame Simone Gbagbo.


La curiosité humaine nous incite à comparer ces dernières Premières Dame de Cote d'Ivoire.

Sans méchanceté aucune, on retiendra de Mme Simone Ehivet Gbagbo qu'elle était envahissante. Un peu trop politique pour être une épouse maternelle à l'écoute de la souffrance du peuple.

Mme Henriette Bédié a créé " Servir ", et s'est attachée à faire voter des lois en faveur des plus démunis, notamment les handicapés.

Mme Simone Ehivet Gbagbo était tellement engluée dans la conquête du pouvoir politique que certains n'ont pas hésité à la surnommer de “la femme fatale” pour s'être négativement illustrée, surtout dans les derniers instants du pouvoir de son époux.


Et voilà qu'arrive Mme Dominique Ouattara en qualité de première Dame de Côte d'Ivoire depuis la brillante élection de son mari, le 28 novembre 2011.

Elle a préalablement séduit par sa discrétion. Présente, mais pas envahissante. Durant la campagne présidentielle de son époux, Mme Dominique Ouattara a été un soutien fort et indéfectible pour son mari, sans le gêner et sans se faire remarquer.


Est-ce le fait d'avoir fondé et dirigé " Children of Africa " ?


Sa disponibilité à se mettre au service est phénoménale. A titre d'exemple, pendant cette crise post-électorale, elle a fait parler son généreux cœur dans presque tout le pays pour apporter des paroles d'apaisement. Comme le 8 mars 2011, ou elle dira   à propos des tueries d'Abobo : " Mon indignation est grande et ma tristesse infinie. " Des paroles d'affection qu'on n'avait plus entendu depuis 10 ans.


Mme Dominique Ouattara, ne se contente pas que de paroles aussi adoucissantes soient-elles. Le cœur parle et le geste concret suit. Pour preuve, le 29 janvier 2011 à Duékoué et à Zouhan-Hounien, la Première Dame Dominique Ouattara a offert des vivres d'une valeur de 15 millions FCfa aux populations sinistrées de la région.


A la résidence privée ou dans les locaux de son cabinet privé qu'elle vient d'ouvrir en face de la Banque mondiale à Cocody, elle répond à tous, car, pour la " Colombe blanche " , tous les Ivoiriens sont d'égale valeur. Elle réussit bien sa mission parce qu'elle s'est adaptée à la culture ivoirienne.


Assurément, la couleur de peau de Mme Dominique Ouattara a fait dire à certains que son époux était " le candidat de l'étranger " mais, la première Dame a transcendé ces clivages de bas étage. Voici pourquoi les Ivoiriens l'ont épousée. Il suffit de la suivre lors de ses déplacements : la foule se bouscule, rien que pour avoir droit à une poignée de main, ou à un sourire. La première Dame de Côte d'Ivoire est le symbole du " Vivre ensemble ".


En deux mois, notre " Colombe blanche " a totalement effacé l'image de cette espèce d'ogresse qui hantait nos nuits. Avec des messages émouvants à l'endroit de la femme (Journée internationale de la femme) et de l'enfant (journée de l'enfance) Dominique Ouattara et Simone Gbagbo, c'est le jour et la nuit.


La réussite de la Côte d'Ivoire renaissante dépendra en grande partie de sa première Dame, Dominique Ouattara qui, déjà, materne si merveilleusement bien les Ivoiriens.

Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 17:11
MmeOuattara_Anoumabo--2-.jpg
La 4ème édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo a démarré hier en présence de la Première Dame de la Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara.
Elle a inauguré l’école primaire offerte par le groupe Magic System aux populations d’Anoumabo. Bien avant, Dominique Ouattara a offert du matériel médical d’une valeur de 5 millions fcfa au centre de santé de ce village.
Voici l’intégralité de son discours :

 

"Excellence Madame Patience DABANY, chère grande Sœur ;

Mesdames et Messieurs les Ministres ;

Excellences, Messieurs les Ambassadeurs du Burkina Faso, de la République Française et du Gabon ;

Monsieur le Commissaire Général du Festival de Musiques Urbaines d’Anoumabo ;

Madame et Monsieur le Maire des Communes de Port-Bouët et de Marcory ;

Messieurs les Directeurs de MTN, BNI, ASKAY, partenaires du FEMUA ;

Chers amis Artistes ;

Distingués chefs traditionnels ;

Honorables Chefs Religieux ;

Chers festivaliers ;



Mesdames et Messieurs les Journalistes.

Tout d’abord, permettez-moi d’adresser mes vifs remerciements à la Chefferie traditionnelle d’Anoumabo et à toute la population du village pour cet accueil si chaleureux.

Lorsque j’ai été sollicitée pour être la marraine de la cérémonie d’inauguration de cette école primaire, en marge du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo, j’ai donné mon accord pour plusieurs raisons.

 

D’une part, ouvrir une école, c’est ouvrir de nouvelles portes, de nouvelles pages, écrire de nouvelles lignes, et l’inauguration de cette école traduit bien la marche de notre pays vers l’avenir.

D’autre part, soutenir le Festival des Musiques Urbaines, c’est appuyer la ferme volonté du peuple Ivoirien de tracer en lettres d’or les sillons de son devenir.

Le FEMUA est un signal fort marquant le retour de notre pays sur la scène culturelle et la volonté de notre jeunesse de renouer avec l’excellence.

J’en veux pour preuve la qualité de ce festival qui en est à sa quatrième édition, ainsi que ses artistes de renom qui nous font l’honneur d’être avec nous aujourd’hui.

Enfin, comme vous le savez j’ai toujours soutenu le groupe Magic System que j’admire beaucoup pour son talent et pour son dynamisme exemplaire. Ces quatre jeunes gens sont de dignes ambassadeurs de notre Pays et il était important que je sois à leurs côtés pour les soutenir.

 

Chers artistes,

Vous qui nous faites rêver ;

Vous qui nous apportez le sourire et qui mettez de la mélodie et des couleurs dans nos vies.

Mon souhait est que quelque soit votre bord politique, vous soyez, les artisans de la réconciliation nationale.

Vous savez que vous avez le pouvoir de guider nos cœurs et d’apaiser nos esprits. Capitalisez cette force, pour agir en faveur de la Paix. Amenez toutes les filles et fils de notre pays à chanter et à danser ensemble comme par la passé.

Je compte sur vous pour mener haut et loin le drapeau de la Côte d’Ivoire réunifiée.

Vous êtes les artisans du rayonnement culturel de la Côte d’Ivoire et nous sommes fiers de vous.

Grace à votre générosité, des milliers d’enfants viendront à cette école publique, symbole de l’égalité des chances pour tous, afin d’acquérir le savoir nécessaire à la pleine affirmation de soi.

Oui, l’école est l’institution la plus essentielle de la République. Elle nous enseigne la découverte, le respect de l’autre et nous aide à créer un monde meilleur.

 

Mesdames et messieurs,

C’est pour toutes ces raisons que j’ai fait de l’école obligatoire et gratuite pour tous, prônée par mon époux le Président Alassane OUATTARA, un des axes prioritaires de mes actions humanitaires.

Avec ma Fondation Children Of Africa, j’ai pu visiter le Pays profond et toucher du doigt les problèmes liés à l’éducation de nos enfants.

Pendant des années, nous avons réhabilité des écoles et distribué des milliers de kits scolaires aux enfants démunis. Ces actions nous ont permis de voir l’immensité de la tâche qui reste à accomplir, mais j’ai l’intime conviction que si nous unissons toutes nos forces, nous pourrons relever ce défi.

En effet, en m’acquittant de l’agréable devoir d’inaugurer cette belle école primaire, je ressens un vif sentiment d’espoir et je formule le vœu de voir d’autres énergies se mobiliser pour faire de la scolarisation de nos enfants, la priorité des priorités.


Chère population d’Anoumabo,

Je voudrais vous dire que j’ai entendu vos doléances et que j’essayerai de les satisfaire au mieux. D’ores et déjà, j’ai le plaisir de vous remettre du matériel médical pour votre centre de santé, je sais que vous en ferai bon usage.

 

Chers amis de la culture,

Je ne saurai terminer mon propos sans féliciter tous les acteurs qui, par leurs idées, leur engagement et leur foi ont permis la réalisation de cette école et qui feront d’Anoumabo le centre de la culture pendant trois jours.

Bon festival à toutes et à tous.

Je vous remercie "

 

Dominique Ouattara, Première Dame de Cote d'Ivoire

Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 17:29

Dominique-Ouattara-FEMUA-2011.jpeg

 

La première Dame de Cote d’Ivoire, Dominique Ouattara a été vu le vendredi 25 juin 2011 au village d’Anoumabo dans la commune de Marcory, comme marraine de la cérémonie d’inauguration de l’Ecole Primaire Publique Magic System. La présidente de la Fondation Children of Africa a fait égalemet un don de matériel médical d’une valeur de cinq millions de Fcfa à la Formation sanitaire urbaine à base communautaire de Marcory Anoumabo : 10 matelas, 10 tables d’urgences, 2 chariots d’accouchement, 2 stéthoscopes, 2 tensiomètres, 2 chaises roulantes, 1 boîte d’accouchement, etc...

 

Face aux attentes évoquées par la population d’Anoumabo, la Première Dame Dominique Ouattara a dit être très attentive «J’essayerai de les satisfaire au mieux. D’ores et déjà, j’ai le plaisir de vous remettre du matériel pour votre centre de santé ; je sais que vous en ferez bon usage», a-t-elle déclaré.

S’acquittant de «l’agréable devoir» d’inaugurer ladite école primaire de six (6) classes, R+1 d’une capacité de 300 élèves, la marraine Dominique Ouattara dit ressentir «un vif sentiment d’espoir».

 

Elle voit en Magic System, une générosité qui permettra à de milliers d’enfants d’accéder à ladite école publique «symbole de l’égalité des chances pour tous». Aussi formule-t-elle le vœu de voir d’autres énergies se mobiliser pour faire de la scolarisation des enfants «la priorité des priorités». D’où son appel lancé aux artistes et footballeurs.

 

Mme Dominique Ouattara fait comprendre qu’ouvrir une école, «c’est ouvrir de nouvelles portes, de nouvelles pages, écrire des lignes». Selon elle, l’inauguration de l’EPP Magic System, traduit la marche de la Côte d’Ivoire vers l’avenir. Rappelant un soutien indéfectible au quatuor de "Magiciens" : «Ces quatre jeunes sont de dignes ambassadeurs de notre pays et il est important que je sois à leurs côtés pour les soutenir» a-t-elle déclarée.

 

Dominique Ouattara a également souligné : «Mon souhait est que quel que soit votre bord politique, vous soyez les artisans de la réconciliation. Vous savez que vous avez le pouvoir de guider nos cœurs et nos esprits. Capitalisez cette force, pour agir en faveur de la paix. Amenez toutes les filles et fils de notre pays à chanter et à danser ensemble comme par le passé. Vous êtes les artisans du rayonnement culturel de la Côte d’Ivoire et nous sommes fiers de vous».

 

Sur le Femua, Mme Dominique Ouattara voit «un signal fort» qui marque le retour de la Côte d’Ivoire «sur la scène culturelle et la volonté de notre jeunesse de renouer avec l’excellence». Soutenir donc la 4è édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo, c’est, selon Mme Dominique Ouattara, «appuyer la ferme volonté du peuple ivoirien de tracer en lettres d’or les sillons de son avenir».

 

 

Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 14:36

Dominique-Ouatta-.JPG


United Nations decreed, since 1991, June 16th "Day of the African child ".

As we all know it, this date commemorates the sad anniversary of the massacres of the children of Soweto in 1976.

Even if henceforth it has a wider vocation, it is compulsory to note down how far this day has this year, a particular meaning in our country.

Indeed, we are getting out of a hard time to go towards a big hope.

The first victims of the wars are always the children when they undergo the violence of the adults, when they can’t go to the school, and when they are deprived of any affection.

We who are, with some others, on the ground of the concrete actions since two decades, know that an anxious and weakened child can be later a tormented and hostile adult.

It is to ward off such a fate that we have created the Foundation Children of Africa which undertook numerous initiatives in favor of the children on the continent.

The World Day of the Child is an additional opportunity so that the child is at the center of all our actions.
Millions of children live in distress. The statistics do not point enough to their suffering.

All the African countries in diverse degrees are confronted with multiple problems related to childhood.
Here, they are children given up to themselves and to the dangers of the street, there some are enslaved and skivvy in a shameful way.

The theme of this Day of the African Child: "All Together for Urgent Actions In Favor Of the Children of the Street" seems, to me, mattering in many respects.

Indeed, big is my pain to notice that the number of the children living for the greater part in our cities, of no fixed abode, or who live in the street, has increased considerably these last years.

These children are in desperate straits and only ask for a stretched out hand to extract them from this abyss which sucks them up inexorably. Their place has to be on the benches of school and not in the street, to acquire the knowledge and come true in society.

As for me, my determination to help the children of the street will be in the straight line of my previous actions in favor of the welfare of children.

I would like, by this appeal, to mobilize all necessary human and material energies so that, together, we can build a better Future for these children.

As far as I am concerned, the serious problem of child labor on plantations, although efforts have been made in our country, we are still faced with this tragedy linked to agricultural economy.

Indeed, it is necessary to act upstream on the traffic bringing children in the plantations of coffee and cocoa. Such an action involves regional cooperation that we must support with all our strength.

In addition, specific actions will have to be taken at the national level by raising awareness and by enforcing law in Côte d`Ivoire.

I call to everyone`s commitment, to solidarity and to the sense of long tradition of hospitality of every Ivorian for distressed children to be welcomed into the families and entrusted with love.

On this day of the African Child, I have a special thought for all child victims of humanitarian crisis: displaced children, children without access to basic social services, children unprotected, children witnesses or victims of violence.

Our children are our Future; let’s protect them today against any form of exploitation, let’s give them the means to build tomorrow a strong Nation. Their health, training and their education will be the token of the worldwide influence of our beloved country.

Dominique Ouattara
,
First Lady of Côte d’Ivoire
CEO of Children of Africa Foundation

 

Source

Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 17:13
    

Dominique Ouattara - Journée de l'Enfant africain

 

Intégralité du discours de Madame Dominique Ouattara pour la Journée de l'Enfant africain :


"Les Nations Unies ont décrété depuis 1991, le 16 juin « Journée de l’Enfant Africain. 

Comme nous le savons tous, cette date commémore le triste anniversaire des massacres des enfants de Soweto en 1976. 

Même si désormais elle a une vocation plus large, force est de noter à quel point cette journée a cette année, une résonnance particulière dans notre pays.

En effet, nous sortons d’une terrible épreuve pour aller vers une grande espérance. 

Les premières victimes des guerres sont toujours les enfants quand ils subissent la violence des adultes, quand ils ne peuvent pas aller à l’école, et quand ils sont privés de toute affection.
Nous qui sommes, avec d’autres, sur le terrain des actions concrètes depuis deux décennies savons qu’un enfant anxieux et fragilisé peut être plus tard un adulte tourmenté et hostile à la société.
C’est pour conjurer une telle fatalité que nous avons crée la Fondation Children Of Africa qui a pris de nombreuses initiatives en faveur des enfants sur le continent.

La journée Mondiale de l’Enfant Africain est une occasion supplémentaire pour que l’enfant soit au cœur de toutes nos actions.

Des millions d’enfants demeurent dans la détresse. Les statistiques ne traduisent pas suffisamment leur souffrance.

Tous les pays africains à divers degrés sont confrontés à des problèmes multiples liés à l’enfance. 
Ici, ce sont des enfants abandonnés à eux-mêmes et aux dangers de la rue ; là, certains sont asservis, taillables et corvéables à merci ; ailleurs, ce sont des enfants-soldats ou des petites filles exploitées de façon honteuse. 

Le thème de cette journée de l’Enfant Africain 2011: « tous ensemble pour des actions urgentes en faveur des enfants de la rue » me parait important à plus d’un titre. 
En effet, grande est ma peine de constater que le nombre des enfants vivant pour la plupart dans nos villes, sans domicile fixe, ou qui vivent dans la rue, s’est accru considérablement ces dernières années.

Ces enfants sont aux abois et ne demandent qu’une main tendue pour les extraire de ce gouffre qui les aspire inexorablement. Leur place doit être sur les bancs de l’école et non dans la rue, pour acquérir le savoir et s’accomplir dans la société.

Pour ma part, ma détermination à aider les enfants de la rue sera dans la droite ligne de mes actions antérieures en faveur du bien-être des enfants. 

Je voudrais par cet appel, mobiliser toutes les énergies matérielles et humaines nécessaires afin qu’ensemble, nous puissions donner un Avenir meilleur à ces enfants.En ce qui concerne le grave problème du travail des enfants dans les plantations, bien que des efforts aient été faits dans notre pays, nous sommes toujours confrontés à cette tragédie liée à l’économie agricole.

En effet, il est nécessaire d’agir en amont sur les trafics qui amènent les enfants dans les plantations de café et de cacao. Une telle action implique une coopération régionale que nous devons soutenir de toutes nos forces. 

De plus, des actions spécifiques devront être menées au niveau national, par la sensibilisation et par la l’application de la loi en Côte d’Ivoire.

J’en appelle à l’engagement de tous, à la solidarité et au sens de l’hospitalité légendaire de chaque ivoirien pour que les enfants en détresse soient accueillis dans les familles et qu’ils y soient pris en charge avec amour. 

En cette journée de l’enfant africain, j’ai une pensée particulière pour tous nos enfants victimes de la crise humanitaire : enfants déplacés, enfants qui n’ont plus accès aux services sociaux de base, enfants sans protection, enfants témoins ou victimes des violences.

Nos enfants sont notre Avenir, protégeons-les aujourd’hui contre toute forme d’exploitation. 
Donnons-leur les moyens de bâtir demain une Nation forte. Leur santé, leur instruction et leur éducation seront le gage du rayonnement de notre cher Pays."


Dominique OUATTARA,
Première Dame de Côte d’Ivoire
Présidente fondatrice de la Fondation Children Of Africa

Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 16:56

 

    

 Dominique Ouattara n'aura pas attendu d'être au Palais présidentiel pour faire parler son cœur.


 

Dominique Ouattara



 Dominique Ouattara, au travers de sa fondation Children of Africa, multiple déjà les actes de générosité depuis de nombreuses années. La Première Dame a permit de faire des des dons de matériel médical et de médicaments au Centre de d'hémodialyse du CHU de Cocody, et au service néphrologique du Chu de Yopougon. Personne n'oublie les campagnes de vaccination contre la fièvre typhoïde à Abidjan et dans le reste du pays, qu'elle a rélaisé. Et bien evidement, cette liste n'est pas exhautive...


Femme au cœur d'or, Dominique Ouattara se révèle aujourd'hui être aussi une première dame singulière. Elle a choisi de servir les Ivoiriens au lieu de se servir d'eux, comme hélas le font certaines premières dames qui privilégient leurs intérêts à celui de leur peuple.


Mieux, Dominique Ouattara nourrit de grandes ambitions pour la Côte d'Ivoire, particulièrement pour les femmes de ce pays. Elle entend par exemple faire sauter les barrières qui divisent les Ivoiriens afin qu'ils réapprennent à vivre ensemble. Cela passant à ses yeux par les femmes qui doivent parler à leurs maris, leurs frères, et leurs enfants de leur histoire afin de les ammener au pardon.« Nous sommes celles par qui vient la vie. Nous serons celles par qui viendra la paix », avait professé d'une voix étreinte d'émotion, le 4 juin dernier lors du spectacle « Bonne fête Maman 2011 » au Palais de la culture de Treichville.


 Dominique Ouattara veux également de se battre pour que l'accouchement et les soins médicaux soient gratuits dans son pays. De plus,  elle souhaite une meilleure prise en charge des malades afin d'éradiquer certaines maladies.

 

Sa fondation Children of Africa continue de parcourir le pays profond pour que les enfants soient vaccinés et puissent avoir des kits scolaires dans tout le pays.Elle s'investira également pour que tous les enfants, y compris les petites filles, soient scolarisés gratuitement.

 

Enfin Dominique Ouattara veillera à aider les femmes à obtenir des microcrédits pour le financement de leurs projets. Autant d'engagements qui achèvent de convaincre que Dominique Ouattara est vraiment une femme au grand cœur. De toute évidence, la Côte d'Ivoire n'a pas seulement un grand Président. Elle a aussi une grande Première Dame.

Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article