Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 14:46

Le péché de ce centre d'accueil est d’avoir bénéficié du soutien de Children of Africa, fondation de Madame Dominique Ouattara. Et pour ce faire, le centre d'accueil et de loisirs de l'ONG Sape CI a été saccagé ce 19 février par des miliciens.

 

752729390.JPG

 

Selon des sources proches de cette structure, tout a débuté aux environs de 11h. «Une dizaine de miliciens, vêtus de tee-shirt et de pantalons treillis, ont fait irruption dans le centre d’accueil.

Après avoir séquestré le responsable de l'Ong et proféré des menaces à son encontre, les miliciens ont saccagé la salle d'activité et le standard en emportant d`importants matériels et équipements dont notamment une imprimante, deux ordinateurs de bureau, un fauteuil de bureau, un ordinateur portable, 34 chaises juniors, des coloriages et de la documentation d`animation et d`activités socioéducatives destinées aux enfants», a soutenu une source proche du centre.

Ce dernier a ajouté que n’eut été la farouche opposition d'un autre groupe de jeunes gens du quartier qui apprécient les actions menées en faveur des enfants défavorisés d`Abobo par cette structure, le saccage n`aurait pu être circonscrit.

Vu l’insécurité grandissante et la terreur qui règnent en maître dans notre zone d’implantation, le comité directeur de l'Ong Sape CI a décidé de suspendre provisoirement l'ouverture du centre.

"Cela au grand dam des enfants défavorisés qui ont malgré tout, besoin d'activités pour sortir du stress général dans lequel le pays est plongé depuis le 28 novembre 2010", explique un des responsables de l’Ong. Ce dernier rappelle que la collaboration de l'Ong Sape CI avec la fondation Children Of Africa a permis de scolariser et de prendre en charge 198 enfants en difficulté, d'octroyer plus de 400 kits scolaires et d'offrir plus de 2.000 cadeaux de Noël aux enfants défavorisés d'Abobo sans distinction d'ethnie, de religion et de bord politique.
«Et la liste n’est pas exhaustive», conclut le responsable.

 

link

Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 16:07

Le mercredi 16 Février 2011 est un jour qui restera gravé dans l’histoire. C'est le jour choisi par la première dame de Côte d’Ivoire, Madame Dominique Ouattara, pour sa première sortie officielle.

 

 

189132566

 

 

 

En effet, elle était à l’honneur à Bruxelles (Belgique), à l'invitation du forum Crans Montana pour la 5ème réunion annuelle des premières dames. La coopération nord-sud et le rôle de la femme dans la gestion des affaires publiques étaient au menu. C'est la salle Adolphe Max de l’hôtel Le Plaza qui a abrité la cérémonie. La première dame de Côte d’Ivoire madame Dominique Ouattara désignée oratrice pour le prix de la fondation 2011 s’est exprimée devant une honorable foule de divers horizons du monde entier et en présence du directeur général de l’ISESCO monsieur Abdelaziz O. Altawaijir de madame Irina Bokova directeur général de l’UNESCO, de mesdames Emine Erdogan épouse du premier ministre Turque, Teuta Topi première dame d’Albanie, et de Chantal Muzito Ngalula épouse du premier ministre de la république du Congo Brazzaville et vingt et une femmes du RFR France qui ont fait le déplacement pour venir soutenir la première dame de Côte d’Ivoire.

Il faut dire que la promotion des femmes était à le point clé dans les différents thèmes abordé tels que la promotion des femmes des filles à différents niveaux de la société, la contribution des femmes grâce à leurs organisations dans le rapprochement des cultures, promouvoir le rôle de la femme dans la gouvernance Publiques et Privée, La promotion de l’Alphabétisation pour les femmes et les filles.
La promotion de l’égalité des sexes, l’émergence de la jeunesse en particulier les filles afin de les soutenir à leur implication dans les affaires sociétaires et la gouvernance. Après avoir reçu le prix mérité pour son sens aigu des affaires et son esprit d’entreprenariat la première dame de Côte d’Ivoire a été fortement ovationnée par la foule lorsqu’elle s’est exprimée de façon très éloquente pour remercier les organisateurs et par ailleurs dédier son prix à son pays la Côte d’Ivoire auquel elle a souhaité un prompt retour à la normal.

Il faut dire que pour les premiers pas officiels à l’étranger d’une première dame de la trempe de madame Dominique Ouattara n’auraient pu se faire sans échos et sans soutien de la part des nombreux supporters du couple présidentiel à preuve, elle a eu un accueil digne d’une première dame se rendant à l’étranger avec un beau bouquet de fleurs pour l’accueillir à son arrivée à Bruxelles et ce sont rendues à Bruxelles sous l’initiative de madame Maguy Kouko Delly présidente de l’ONG ELDES et ses membres ( Espoir Liberté Développement Economique et Social ) qui a pour objectif d’aider de façon effective le gouvernement du président de la république SEM Alassane Ouattara en apportant sa pierre à l’édifice de la construction de la Côte Ivoire. Etaient présents les membres de cette ONG dont la vice-présidente madame Daré Djénéba Ouattara, la Secrétaire Générale Nanzan Méité , ainsi que les membres de l’association mesdames Saly Ouattara, Bamba Aicha, Karamoko Hadja, Anoh Elise, Cissé Awa, Saly Kéita, Camara Aicha, Coulibaly Maimouna, Ndjan Akoi, Assétou Doumbia , Léontine Gnuan , Suzy Sanogo, Tambla Nifanta et Koné L. Aicha aussi, dans le convoi se trouvaient deux femmes responsables de parti politique en l’occurrence mesdames Touré A biba la présidente RFR de France et Howa Léontine responsable du PDCI France toutes ces femmes ont répondu favorablement au rendez avec cette nouvelle page qui vient de s’ouvrir et s’inscrire dans les anales de l’histoire de la Côte d’Ivoire en allant soutenir leur illustre et incomparable nouvelle première dame madame Dominique Ouattara tout en lui rendant un vibrant hommage en entonnant l’hymne nationale l’Abidjanaise qui fut applaudie par la foule.

 

link

Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 17:25

1426976699.JPG

 

 

Le dîner de la Première Dame
Arrivée la veille de la 5ème réunion annuelle des Premières Dames, la délégation ivoirienne conduite par Mme Dominique Ouattara a pris ses quartiers au sein de l’hôtel Le Plaza où devait se dérouler la cérémonie.
Le soir, l’épouse du Président de la République a offert un dîner à la délégation.

Akwaba de la communauté ivoirienne
La délégation qui arrivait sans tambour ni trompette dans la capitale de l’Union Européenne a été surprise que les Ivoiriens avec à leur tête les responsables du RHDP, ont pointé présents à la gare du Midi pour dire akwaba à la Première Dame. Un bouquet de fleurs à la clé. Sympathique et chaleureux.

Ces femmes venues de Paris
A Paris, les ivoiriennes, surtout celles du RHDP, n’ont pas voulu rater la cérémonie de remise de Prix de la Fondation Crans Montana à la Première Dame de la Côte d’Ivoire. Elles sont arrivées avec une banderole qui a fait sensation dans la salle, on pouvait lire : « Akwaba !!!Maman Dominique. Toutes les femmes de la diaspora européenne vous soutiennent dans vos actions »

L’Abidjanaise chantée !
La communauté ivoirienne lors de la remise du Prix s’est fait aussi remarquer par son originalité. A la fin de l’allocution de la Première Dame, ensemble, tous les Ivoiriens ont entonné l’hymne nationale, l’Abidjanaise, celle qui unit les Ivoiriens. Toutes les autres récipiendaires se sont levées en signe de respect et de solidarité jusqu’à la fin de l’hymne. Loin du pays, on était fier d’être Ivoirien.

SEM Ally Coulibaly défend la légitimité
A l’ouverture du Forum Crans Montana le jeudi 17 février, l’ambassadeur de Côte d’Ivoire en France, Ally Coulibaly a été invité à se prononcer sur la situation de son pays. Pendant une quinzaine de minutes, l’ex Conseiller diplomatique du Président de la République, a démontré pourquoi Laurent Gbagbo est un usurpateur. A l’auditoire, il a expliqué que les élections s’étaient déroulées de manières transparentes, démocratiques et libres. Une bonne tribune qui a permis aux différentes personnalités d’être bien informées sur la crise postélectorale.

Présence remarquée !
Dans la délégation de la Première Dame, figuraient la Secrétaire générale du RDR, Mme Henriette Diabaté, le ministre des Mines et de l’énergie, Adama Toungara et Adama Bictogo, secrétaire national RDR. Des soutiens qui ne sont pas passés inaperçus. Une bonne équipe qui a su défendre les couleurs de la Côte d’Ivoire.

La chargée d’affaires au four et au moulin
En attendant que le nouvel ambassadeur nommé par le Président de la République prenne fonction, c’est la chargée d’Affaires, Mme Amani Sarah qui gère les affaires courantes. C’est elle et ses collaborateurs qui se sont mis au service de la délégation Ivoirienne. L’équipe a donné le meilleur d’elle-même. Chapeau! link

Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 17:46

Fidélité et loyauté. Voici deux valeurs que les femmes leaders ont tenu à partager dans ces moments difficiles que traverse la Côte d’Ivoire.

http://news.abidjan.net/photos/photos/Krinjabo%20(9).JPG

Toujours en avant-garde de la bataille, elles sont venues ce samedi 22 janvier à l’hôtel du Golf renouveler leur soutien à Mme Dominique Ouattara, Première Dame et à son ainée Henriette Bédié. Les Présidentes Touré Aya Virginie (RFR), Dao Coulibaly Henriette (UDPCI), Dié Bonao Céline (UDPCI) et Traoré Pauline (MFA) ont d’abord longuement échangé avec la Présidente-Fondatrice de « SERVIR », avant de terminer cette séance de visite par les civilités à l’épouse du Président de la République. Avec laquelle, ces femmes leaders ont également épluché l’actualité. Elles sont sorties rassurées et plus que jamais déterminées à faire triompher la volonté populaire exprimée le 28 novembre dernier.

« Le sens de ces visites consistait à témoigner notre soutien à la Première Dame et à sa sœur, Henriette Bédié pour leur soutien précieux à leur époux. Nous les avons encouragés à continuer à épauler nos leaders. Et comme, nous n’avions eu l’occasion de leur présenter nos vœux les meilleurs pour l’an 2011. Les rencontres ont été chaleureuses et fraternelles », a indiqué Mme Touré Aya Virginie au nom de ses pairs. Selon leur porte-parole, elles ont dit toute leur disponibilité à accomplir les missions que ces deux grandes Dames voudront bien leur confier. 

http://news.abidjan.net/photos/photos/Mafere%20(10).JPG

 

SOURCE

Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 17:45

Après la reconnaissance de la légitimité de son époux, Mme Dominique Folloroux Ouattara intègre le cercle des Premières Dames du Monde. Ses premiers pas, elle les fera à la 5ème réunion annuelle des Premières Dames organisée à Bruxelles par Crans Montana Forum en collaboration avec l'UNESCO et l'ISESCO (L'Organisation islamique pour l'Éducation, les Sciences et la Culture).

 

Dans une correspondance datée du 7 janvier 2011, l'Ambassadeur Jean-Paul Carteron, Directeur-Fondateur du Forum Crans Montana invitait la Première Dame de Côte d'Ivoire en ces termes :
« (.) Je suis particulièrement heureux, au nom de Madame Irina Bokova, Directrice Générale de l'UNESCO et de Monsieur Abdelaziz Altwaijri, Directeur Général de l'ISESCO, de vous inviter à une réunion de Première Dames qui se tiendra le 16 février 2011 co-organisée par le Forum, l'Unesco et l'ISESCO. Dans le cadre de la 4ème Session Annuelle du "Forum de Crans Montana sur l'Afrique et le Monde Arabe ", cette réunion sera consacrée à la " Promotion de la Femme dans le cadre de la Coopération Sud-Sud "

A cette occasion, Mme Dominique Ouattara a été faite oratrice principale. Elle partagera avec ses pairs son expérience et sa vision sur le thème de la « Promotion de la Femme dans le cadre de la Coopération Sud-Sud ». 

A la clôture de cet important rendez-vous, Mme Dominique Ouattara recevra le Prix de la Fondation Crans Montana.

Depuis quelques jours, des membres du cabinet de la Première Dame sont sur les bords de la Seine pour préparer activement cet événement.

Signalons qu'au nombre de la délégation Ivoirienne figure, l'ambassadeur de Côte d'Ivoire en France, Aly Coulibaly.
Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 17:41

La fondation Children of Africa vole au secours des déplacés internes de Duékoué et Zouhan-hounien


La fondation Children of Africa a offert jeudi ; en présence du préfet de la région des 18 Montagnes, Diakité Sidiki, des vivres et non vivres, d’une valeur totale de 10 millions de FCFA, aux déplacés internes de Duékoué et de Zouhan-hounien.

Ce don, composé notamment de plusieurs tonnes de riz et de sucre, de paquets de pâtes alimentaires, de litres d’huile et de cartons de savon, est la marque de compassion et d’affection de Mme Dominique Ouattara, épouse du président du Rassemblement des républicains (RDR), aux hommes et femmes qui ont abandonné leurs domiciles et biens, pour se retrouver dans des camps de déplacés suite à des événements malheureux du 3 au 6 janvier.

Les déplacés internes de Duékoué se retrouvent au centre d’accueil de la CNPS de Man et ceux de Zouhan-hounien dans une école primaire de Danané, indique-t-on.

L’ONG Children of Africa entend, par ailleurs, leur communiquer le message d’espoir de sa fondatrice.

"Il faut garder espoir en l’avenir de la Côte d’Ivoire. Si Dieu le veut, nos souffrances prendront fin bientôt", selon ce message qui soutient la remise des dons.

Le même élan de solidarité de la fondation s’est manifesté, mercredi, aux victimes de Duékoué restées sur place, pour un montant de cinq millions de FCFA, a-t-on appris auprès des émissaires de Mme Dominique Ouattara.

 

Source

Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 17:37

Derrière chaque grand homme se trouve une grande dame, dit-on. Cela se vérifie aisément. Inconditionnel soutien de son mari, le géant des finances internationales et premier opposant de Côte d`Ivoire, Alassane Ouattara, Dominique Folloroux est avant tout une femme d`affaires. Elle prend les rènes de la société immobilière Aici en 1979, et gère les biens immobiliers de très hautes personnalités, dont feu de Président Félix Houphouët-Boigny, le Président Omar Bongo Odimba du Gabon, etc. Tout en implantant des agences en Côte d`Ivoire, puis en France, elle rachète en 1996 les franchises de Jacques Dessange aux Etats-Unis. Le groupe qu`elle a fondé emploie aujourd`hui près de 250 personnes sur trois continents. Cette habituée des pages people met à profit ses relations et crée en 1998 Children of Africa, une fondation pour la promotion sociale de l`enfance en Afrique, parrainée par la princesse Ira de Fürstenberg.


Femme active

Epouse d`un homme public et mère de deux enfants, Dominique OUATTARA est aussi une femme active, Chef d`entreprise. 

Le groupe qu`elle a fondé il y a deux décennies, emploie aujourd`hui plus de 250 personnes sur les trois continents. 

Président Directeur Général de la société AICI depuis 1979, devenue depuis Groupe AICI International, elle a ouvert successivement une agence AICI à Yamoussoukro, des antennes à Bouaké, San Pedro et Jacqueville. 

En 1989, Dominique OUATTARA part à la conquête de l`Europe en créant une agence AICI à Paris, dans le 16ème arrondissement. Cette agence, située avenue Victor Hugo, devient rapidement la vitrine du Groupe AICI en Europe. La même année, elle accède à la pleine reconnaissance de ses pairs en étant élue Présidente d`Honneur de la Chambre Syndicale des Agents Immobiliers de Côte d`Ivoire (CSDAIM).

Suivent, en 1991, la création d`une agence à Cannes qui est aujourd`hui l`une des plus performantes de la région, et en 1993, un cabinet de gestion de Syndic de copropriétés à Paris qui gère plus de 200 immeubles parisiens. 

En 2001, une nouvelle agence AICI voit le jour au Gabon, à Libreville, pays phare de l`Afrique Centrale. En février 2006, AICI International s`installe à Ouagadougou, au Burkina Faso, pays où la demande d`expansion devient de plus en plus forte. 

Parallèlement à la poursuite de ses activités dans le domaine immobilier, Dominique OUATTARA devient en 1996 President & CEO d`EJD inc., société qui gère l`Institut Jacques DESSANGE basé à Washington. Celui-ci est aujourd`hui un des endroits les plus fréquentés de la capitale américaine. Mme OUATTARA aquiert en 1998 les franchises Jacques DESSANGE aux Etats-Unis. Elle devient alors la Présidente de la compagnie " French Beauty Services " à Washington DC, regroupant toutes les franchises Jacques DESSANGE du pays : salons de coiffure, instituts de beauté, école de coiffure, distribution des produits Jacques DESSANGE. Le Groupe se développe et représente aujourd`hui un des actifs les plus prometteurs du groupe Jacques DESSANGE. 

Femme de cœur

Simultanément à sa vie de chef d`entreprise, Dominique OUATTARA met ses compétences au service des enfants d`Afrique. Tout d`abord, depuis 1980, elle effectue des missions humanitaires en Côte d`Ivoire auprès des populations défavorisées du pays. Le mouvement prend de l`ampleur, et en 1998, elle décide d`officialiser ses actions en créant la Fondation Children of Africa pour les enfants d`Afrique. 

A partir de là, Dominique mettra sur pied une véritable organisation multinationale, qui regroupera des dizaines de personnes bénévoles, désireuses elles aussi, de soulager les enfants les plus démunis, sur le continent africain. 

Elle demandera à son amie, la Princesse Ira de Fürstenberg, d`en être la marraine, et de l`aider à mobiliser les bonnes volontés pour recueillir des fonds lors des soirées de bienfaisance. 

A travers sa fondation, Dominique ne cesse de rechercher le bien être des enfants du continent en leur apportant assistance, écoute et affection. 

Elle mobilise chaque année de nombreux donateurs acquis à sa cause pour aider les enfants d`Afrique.

Distinctions honorifiques

Parmi les 10 personnalités sélectionnées a travers le monde, Dominique Ouattara a reçu à Paris le 14 décembre 1999 le prix des " Best 99 " pour son action en faveur des enfants d`Afrique et du travail qu`elle a accompli par le biais de sa Fondation. 

CV:
Epouse d`un homme public et mère attentive de deux enfants.

Chef d`entreprise. 

Président Directeur Général de la société AICI Abidjan depuis 1979, devenue depuis Groupe AICI International. Le groupe emploie aujourd`hui près de 250 personnes sur trois continents.

En 1989, Dominique OUATTARA part à la conquête de l`Europe, en créant une agence à Paris, dans le 16ème arrondissement. 

La même année, elle est élue Présidente d`honneur de la Chambre syndicale des agents immobiliers de Côte d`Ivoire (CSDAIM). 

En 1991, elle ouvre une agence à Cannes.

En 1993, elle lance un cabinet de gestion de Syndic de copropriétés à Paris qui gère plus de 200 immeubles parisiens.

Lorsque son époux est nommé au Fonds Monétaire International (FMI), à Washington DC, Dominique OUATTARA devient en 1996 Président & CEO d`EJD inc., société qui gère l`Institut Jacques Dessange basé à Washington. Elle devient ensuite Présidente de la compagnie "French Beauty Services" à Washington, DC, regroupant toutes les franchises Jacques DESSANGE aux USA : salons de coiffure, instituts de beauté, écoles de coiffure, distribution des produits Jacques DESSANGE.

En 1998, Dominique OUATTARA crée la fondation CHILDREN OF AFRICA, destinée à promouvoir les actions sociales pour l`enfance en difficulté et subventionner les associations d`utilité publique.

Le 11 avril 2000, Mme Dominique Ouattara reçoit à Venise, en Italie, le prix "The Leading Women Entrepreneurs of the World", récompensant 40 femmes d`affaires choisies à travers le monde pour leurs compétences et leur savoir faire à la tête d`une entreprise
En 2001, une nouvelle agence AICI voit le jour au Gabon, à Libreville, pays phare de l`Afrique Centrale.

Au cours des dernières années, CHILDREN OF AFRICA a recueilli des fonds de généreux donateurs ayant servi à financer plusieurs projets en Côte d`Ivoire, au Gabon, à Madagascar, en République de Centrafrique, au Burkina Faso.

En Côte d’Ivoire, il s’agit de :

La construction et la gestion de deux centres à Abidjan, l’un pour l’hébergement et l’éducation d’enfants abandonnés, l’autre pour l’éducation d’enfants bénéficiant encore d’une stucture familiale minimale.

· La construction d’une école à Kong.

· La rénovation d’une maternité à Guiberoua.

· La fourniture d’équipement et de matériel scolaire pour des écoles situées à Boundiali et Yamoussoukro.

· Des campagnes de vaccination pour les populations rurales.

Au Gabon, la fondation prend en charge :

· Le démarrage de la construction d`un centre pour l`éducation et l`amélioration des conditions de vie d`enfants de la rue, à Libreville.

· L`envoi de 350 cannes blanches. 

Des dons ont aussi été envoyés à des organisations non-gouvernementales.

A Madagascar CHILDREN OF AFRICA s`est consacré à la construction d`une bibliothèque pour les enfants démunis du centre Akamasoa du Père PEDRO OPEKA.

En République de Centrafrique, la Fondation a donné une subvention à un centre d`accueil, pour les enfants de la rue, situé à Bangui.

Au Burkina Faso, la Fondation a fait un don à un centre d`accueil pour les bébés orphelins ou abandonnés, situé à Ouagadougou.

 

Source : link

Repost 0
Published by dominique-ouattara-premiere-dame-de-cote-d-ivoire
commenter cet article